Loading...
Le lab’2017-07-05T17:49:28+00:00

En quelques mots

La Porte s’Ouvre développe plusieurs scénarios pour s’entraîner à mener efficacement l’Entretien Professionnel Obligatoire.

Depuis le 7 mars 2014, la mise en œuvre de l’entretien professionnel est une obligation pour les entreprises. Cette nouvelle obligation a été introduite dans le Code du travail dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle (Loi n°2014-288, article L.6315-1).

Il remplace le bilan d’étape professionnel, l’entretien de seconde partie de carrière ainsi que tous les entretiens obligatoires prévus après une suspension du contrat de travail.

Il doit donc être proposé systématiquement au salarié qui reprend son activité à l’issue d’un congé parental, d’un congé maternité, d’un congé sabbatique, d’un congé d’adoption, d’un congé de soutien familial, d’une période de mobilité volontaire, d’une période d’activité partielle ou d’un arrêt longue maladie.

L’entretien professionnel est tout sauf une formalité. Il permet de croiser les besoins de l’entreprise avec les souhaits d’évolution du salarié, et cela à tous les niveaux. C’est bien un dispositif de GPEC, qui est d’autant plus utile à l’employeur et au salarié qu’ils se l’approprient volontiers.

S’il a vocation a être mené par les RH, la réalité est souvent bien différente : ce sont les managers qui en « héritent » fréquemment, et ils y sont rarement bien préparé.

Les pièges de l’EPO sont nombreux. Confusion avec l’entretien annuel, caractère obligatoire, manque de temps pour effectuer un entretien productif, émergence soudaines de difficulté de communication dans l’échange…bref, bien des situations parfois délicates auxquelles il est bon de se préparer, et de s’entraîner.

La Porte s’Ouvre développe de plus en plus de scénario sur ce thème, contenant les situations les plus souvent rencontrées, telles que la confusion de l’interlocuteur avec l’EAA, le refus ou inertie de faire de la part de l’interlocuteur, le dénigrement du principe de l’EPO, des difficultés générales de comportement dans l’EPO, le refus d’une demande ou le désaccord avec une perspective, le retour sur promesse faite auparavant par un autre manager, la contestation de la légitimité du manager, des problèmes liés aux demandes de formations non satisfaites, les tensions possibles RH-managers, les demande impossible à satisfaire…

Vous projetez d’animer des formations sur ce thème ?
Vous souhaitez une séquence de jeux de rôles avec un rôliste ?

Contactez-nous