Loading...
Rôliste2017-07-05T17:49:28+00:00

En quelques mots

Le rôliste est à la disposition du formateur et du participant
Il est l’outil pédagogique du formateur dans les séquences de training
Il est le partenaire professionnel de jeu de rôle du participant.

Pour un objectif 

La satisfaction de chacun d’eux

Véritable « simulateur humain » dans les jeux de rôle, le rôliste est capable, à la demande du formateur, d’incarner toutes les personnalités, toutes les réactions, tous les comportements.
Il est dans une véritable relation pédagogique avec les participants  pour les accompagner et les placer dans les meilleures conditions pour expérimenter et réussir, sans complaisance et en toute sécurité.

Ce métier unique, La Porte s’Ouvre l’a inventé en 1995 en partant d’un triple constat :

  • Plus le réalisme et l’intensité du training sont élevés, plus l’apprentissage est efficace.
  • Il est impossible d’atteindre un tel niveau dans les jeux de rôles entre participants.
  • Le formateur ou la formatrice ne peuvent raisonnablement assumer deux fonctions.

Aujourd’hui, seulement 15 professionnels en France peuvent se prévaloir de ce titre grâce à un parcours de certification exigeant.

Les compétences d’un bon rôliste sont :

  • La qualité de l’écoute : savoir être centré sur son participant pour le faire progresser dans l’action.
  • L’adaptabilité et la souplesse : Le rôliste est un « outil » qui sert les objectifs du consultant et ceux des participants.
  • La justesse : savoir doser, en temps réel le niveau de difficulté qu’il oppose et l’intensité de la situation.
  • Le jeu d’acteur : Un bon comédien ne fait pas un forcément un bon rôliste, mais un mauvais comédien ne peut pas exercer ce métier. La diversité des comportements, attitudes, personnalités à incarner impose de posséder des talents d’acteur.
  • La bienveillance : le rôliste est le sparring partenaire des participants. Il est là pour eux, et avec eux.
  • Le sens de la scène : une intervention d’un rôliste dans un stage, ou en individuel, c’est toujours un événement pour le groupe. Le rôliste doit faire vivre ce moment au groupe comme un moment marquant, en toute humilité cependant.
  • La culture pédagogique, tant sur la forme que sur le fond, de la ternarité de l’apprentissage à la dynamique de groupe.
  • La culture des contenus. Qu’il s’agisse de management, de vente, de négo, de communication, d’organisation de l’entreprise, ou tout autre thème, le rôliste possède une forte culture des contenus travaillés.

En s’entraînant au plus proche du réel avec un partenaire professionnel, l’acquisition est non seulement plus rapide mais aussi durable. Les participants ancrent profondément les techniques et réflexes de comportement utiles et immédiatement utilisables.

Vous souhaitez mieux connaître les rôlistes de la Porte s’Ouvre ?

Qui-sommes nous